Version ordinateur
Posez-nous vos questions pour aller plus loin

Home > Baux

Que faire en cas de litige concernant un bail rural ?

| Publié le 20/09/2016

Ecrit par : Avocats Picovschi

 
illustration de l'article

SOMMAIRE

Face à un litige concernant votre bail rural que vous soyez propriétaire ou preneur à bail, de quel recours disposez-vous ? Quel est le tribunal compétent ? Comment le saisir ? Avocats Picovschi fort de son expérience en droit de l’immobilier et de la construction est là pour vous guider dans ces démarches face à une procédure particulièrement complexe.

Qu’est-ce qu’un bail rural ?

Le bail rural est un contrat par lequel un propriétaire met à la disposition d’un exploitant agricole des terres en vue de les exploiter en contrepartie d’un loyer.

Quand effectuer un recours devant le Tribunal paritaire des baux ruraux ?

Votre bailleur ne paie plus son loyer ou refuse de quitter les lieux. Face à ce type de situations, vous avez tout tenté et vous ne savez plus quoi faire pour débloquer la situation et obtenir réparation ! Nos avocats pourront vous assister pour effectuer un recours auprès des tribunaux. La procédure judiciaire est parfois la seule solution. Elle vous permet de saisir le juge et vous donne alors l’occasion de faire valoir vos droits.

En matière de contentieux rural trois tribunaux sont compétents selon votre litige. De façon générale, le Tribunal paritaire des baux ruraux est compétent lorsque le litige concerne un propriétaire d’une terre agricole et d’un bailleur. Le litige doit porter sur un des trois cas suivants :  

  • La reprise de la terre par le propriétaire ;
  • Le montant du fermage ;
  • La durée du bail.

Une telle action pourra par exemple être intentée dans le cas d’une contestation de reprise de la terre par le propriétaire au motif qu’il ne remplirait pas toutes les conditions légales. Ou en cas de désaccord sur le montant du loyer. Quel que soit le cas vous devez agir rapidement !

A noter que le TGI peut être compétent s’agissant de l’existence même du bail. Ainsi si vous êtes en conflit avec une personne qui pense bénéficier d’un bail rural oral mais que vous, vous le contestez estimant qu’elle n’a pas de titre, ce tribunal sera compétent.

L’assignation devant le Tribunal : la valeur ajoutée de l’avocat

Si vous décidez d’aller devant le Tribunal paritaire des baux ruraux, votre avocat sera votre meilleur allié puisque ce dernier maitrisera les procédures et fera valoir vos droits. Ce Tribunal a la particularité d’être composé par un juge professionnel et par quatre juges non professionnels qui représentent les intérêts des propriétaires et les intérêts des exploitants. La saisine du tribunal se fait au Tribunal d’instance, par simple déclaration adressée au greffe. Il vous est conseillé de prendre conseil et assistance auprès d’un avocat expérimenté en droit de l’immobilier. En effet, ce professionnel maitrise les délais de procédure et mettra tout en œuvre pour faire valoir vos droits ! D’autant plus qu’un certain nombre d’actions doivent être introduites dans un délai déterminé. Par exemple, pour la contestation d’un congé, le preneur a quatre mois à compter de sa réception (article L 411-54 et R 411-11 du Code rural).

Le tribunal dans une première phase ordonne une conciliation obligatoire. Dans ce cas-là votre avocat sera à même de vous assister durant les négociations.

Enfin, sachez que gagner son procès devant le tribunal paritaire des baux ruraux n'est pas suffisant. La décision du tribunal paritaire peut en effet être frappée d'appel lorsque la demande est supérieure à 4000 €.

Conclure un bail rural peut se révéler source de conflit. En cas de litige, l'assistance d’Avocats Picovschi vous apportera, en toutes circonstances, l'expertise et la garantie d'un suivi efficace de votre dossier.

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des justiciables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué au 01 56 79 11 00. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.

Votre avis nous intéresse

Le responsable de traitement des données à caractère personnel collectées sur le présent site Internet est Gérard PICOVSCHI, Avocat au Barreau de Paris. Les informations recueillies font l'objet d'un traitement informatique destiné à respecter nos obligations déontologiques et à prévenir d'éventuels conflits d'intérêts.Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant au service Informatique et Libertés : 69 rue Ampère, 75017 Paris (e-mail : avocats[at]picovschi.com). Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.