Version ordinateur
Posez-nous vos questions pour aller plus loin

Home > Urbanisme

Le lotissement

| Publié le 14/10/2011

La création d’un lotissement est une opération d’aménagement par laquelle le lotisseur achète un terrain, l’aménage en y réalisant les travaux de voierie et réseaux divers s’ils n’ont pas déjà été conçus.Puis le lotisseur le divise en lots avant de les vendre à des particuliers ou à des professionnels.

Le but du lotissement est de créer du terrain à bâtir, le lotisseur vend donc les lots aménagés sur lesquels les nouveaux propriétaires construiront des bâtiments après avoir obtenu un permis de construire auprès de la mairie. La principale obligation qui pèse sur le lotisseur est celle de viabiliser le terrain, il ne peut donc vendre les lots avant d’avoir achevé les travaux d’aménagement nécessaires (voieries, alimentation en eau, gaz, électricité, évacuation et traitement des eaux usées…).

La gestion et la vie du lotissement répondent à des obligations et à des règles spécifiques strictes contenues dans le règlement et le cahier des charges du lotissement qui ont pour but de garantir une unité des constructions. Le cahier des charges est un document contractuel qui définit les droits et obligations vis-à-vis des autres propriétaires et du lotisseur. Le règlement quant à lui est un document réglementaire qui peut  imposer des règles d’urbanisme plus contraignantes que celles fixées par la commune notamment sur les modalités de l’implantation du bâti, l’aspect extérieur, les clôtures… Ces règles doivent impérativement être respectées par tous les colotis, ce qui peut créer des litiges en cas de non-respect par l’un d’eux.

L'ancien régime du lotissement oblige notamment le lotisseur à constituer au moins deux lots et à diviser le terrain dans un délai de dix ans pour que son opération soit constitutive d’un lotissement. Cependant, cette  ancienne réglementation était très complexe et source de nombreux litiges, c’est pourquoi la loi Grenelle 2  portant engagement national pour l’environnement en date du 12 juillet 2010 a habilité le gouvernement à procéder à une simplification du régime du lotissement par voie d’ordonnance. Celle-ci  est entrée en vigueur le 1er mars 2012. Ainsi, aujourd’hui la nouvelle définition du lotissement n’intègre plus le critère du temps ni du nombre de lots, en effet : « constitue un lotissement la division en propriété ou en jouissance d'une unité foncière ou de plusieurs unités foncières contiguës ayant pour objet de créer un ou plusieurs lots destinés à être bâtis » (article L442-1 Code de l’urbanisme).

L’achat et la vie dans un lotissement comportant un certain nombre de contraintes, Avocats PICOVSCHI, compétent en droit de l’urbanisme et de la construction est un atout et un précieux conseiller. Il vous évitera des incompréhensions voire des pertes financières éventuelles en cas de non-respect d’une règle impérative et vous assistera  en cas de litige avec l’un des colotis.

 

Mélanie PEREIRA
Juriste

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des justiciables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué au 01 56 79 11 00. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.

Vous voulez plus d'informations ?

Plus de conseils ? Appelez-nous.

+33 (0)1 56 79 11 00

90 av. Niel - 62 & 69 rue Ampère 75017 Paris

Les lecteurs d'Avocats Picovschi Immobilier ont aussi aimé

Votre avis nous intéresse

Le responsable de traitement des données à caractère personnel collectées sur le présent site Internet est Gérard PICOVSCHI, Avocat au Barreau de Paris. Les informations recueillies font l'objet d'un traitement informatique destiné à respecter nos obligations déontologiques et à prévenir d'éventuels conflits d'intérêts.Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant au service Informatique et Libertés : 69 rue Ampère, 75017 Paris (e-mail : avocats[at]picovschi.com). Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.