Version ordinateur
Posez-nous vos questions pour aller plus loin

Home > Assurances

L'avocat, un atout majeur dans la contestation d'expertise

| Publié le 06/05/2014

Ecrit par : Laetitia IGLESIAS, Juriste, Avocats Picovschi

SOMMAIRE

Vous avez fait édifier un ouvrage par un promoteur, mais à la réception de la construction vous constatez qu’il y a  des désordres. Vous demandez réparation auprès de votre constructeur, mais ce dernier demande une expertise préventive pour évaluer les dégâts causés. Le rapport d’expertise est rendu, mais vous n’êtes pas d’accord avec les mentions qui y figurent, notamment les frais que l’expert juge nécessaires pour effectuer les réparations. Il est évident que vous recherchiez à contester cette expertise. Avocats PICOVSCHI vous recommande de faire appel à un avocat compétent pour vous représenter au mieux dans la procédure.

La réclamation d’une contre-expertise

Votre constructeur a nommé un expert pour réaliser une expertise des dégâts, mais ses conclusions  selon vous ne révèlent pas la réalité des faits.

Ainsi, si vous n’êtes pas d’accord avec le montant  de l’indemnisation proposé par la première expertise, vous avez la possibilité de la contester. Cette contestation passe dans un premier temps par la demande d’une contre-expertise, qui sera effectuée par un expert de votre choix.

Cette démarche est complexe aussi, l’assistance d’un avocat apparait comme essentielle que ce soit pour vous accompagner dans un sens procédural, mais aussi pour éviter que vos droits soient spoliés.

L’avocat vous accompagnera dans toutes les démarches qui vous seront nécessaires afin de représenter au mieux vos intérêts. Ce dernier vous aidera à réaliser toutes les démarches nécessaires et représentera au mieux vos intérêts. L’expert nommé va entrer en contact avec l’expert désigné par le constructeur, afin d’établir une expertise contradictoire.

Si vous demandez une contre-expertise, cela signifie que vous contestez l’expertise première et de ce fait, vous vous placez dans un contentieux potentiel.

Cette situation vous impose donc une grande rigueur. Recourir à un avocat compétent en droit immobilier et de la construction pour vous accompagner tout au long de la procédure et vous guider au mieux est primordial.

Les expertises et contre-expertises sont des éléments très importants qui peuvent être décisifs pour le dénouement de la situation. Si aucune solution à l’amiable n’est possible, le juge peut être saisi.

La saisine du juge

Si toutes les contre-expertises extrajudiciaires que vous avez ordonnées se révèlent pour vous vaines, votre avocat peut alors monter un dossier afin de demander une expertise judiciaire. Ce dernier peut saisir le juge de l’urgence afin de faire cesser un trouble illicite, et d’agir au plus vite à vos côtés.

Le juge dispose au cours de cette procédure de tous pouvoirs, il va nommer l’expert qui devra réaliser sa mission avec conscience, objectivité et impartialité.

Cependant, le résultat de l’expertise judiciaire ne lie pas la décision du juge. Il est alors primordial de faire appel à un avocat compétent, qui fort de son expérience, saura trouver les arguments pour convaincre.

Ainsi, que ce soit au moment de la phase d’expertise ou après pour faire valoir vos droits à indemnisation, Avocats PICOVSCHI  est là pour vous. Nos avocats sont là pour vous défendre et tenter d’obtenir l’indemnisation que vous méritez.

 

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des justiciables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué au 01 56 79 11 00. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.

Votre avis nous intéresse

Le responsable de traitement des données à caractère personnel collectées sur le présent site Internet est Gérard PICOVSCHI, Avocat au Barreau de Paris. Les informations recueillies font l'objet d'un traitement informatique destiné à respecter nos obligations déontologiques et à prévenir d'éventuels conflits d'intérêts.Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant au service Informatique et Libertés : 69 rue Ampère, 75017 Paris (e-mail : avocats[at]picovschi.com). Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.