Version ordinateur
Posez-nous vos questions pour aller plus loin

Home > Achat vente Immobilière

Conditions suspensives

| Publié le 27/04/2011


Les conditions suspensives sont des conditions prévues par les parties qui, si elles ne se réalisent pas, rendent caduque la promesse. L’article 1181 du code civil dispose que :

« l’obligation contractée sous une condition suspensive est celle qui dépend ou d’un événement futur et incertain, ou d’un événement actuellement arrivé mais encore inconnu des parties. »

Lorsque la condition se réalise, le contrat de vente est censé avoir existé du jour où la promesse a été signée et aucune des parties ne peut se désengager.

Il convient d’apporter une attention particulière sur la rédaction de telles clauses pour s’assurer de l’annulation de la vente en cas de non-réalisation des dites conditions et elle conditionne la récupération des montants déjà versés à titre d’arrhes ou acompte.

Les conditions suspensives les plus fréquentes sont l’obtention d’un prêt, la vente d’un bien immobilier ou encore l’octroi d’un permis de construire.

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des justiciables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué au 01 56 79 11 00. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.

Votre avis nous intéresse

Le responsable de traitement des données à caractère personnel collectées sur le présent site Internet est Gérard PICOVSCHI, Avocat au Barreau de Paris. Les informations recueillies font l'objet d'un traitement informatique destiné à respecter nos obligations déontologiques et à prévenir d'éventuels conflits d'intérêts.Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant au service Informatique et Libertés : 69 rue Ampère, 75017 Paris (e-mail : avocats[at]picovschi.com). Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.